ADOPTION de chien chat lapin nac en Alsace et Lorraine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'hyper attachement du chien à son maître...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amandine

avatar


MessageSujet: L'hyper attachement du chien à son maître...   Ven 9 Aoû - 10:17


L'hyper attachement du chien


Déjà qu'est ce que ce truc au nom à rallonge ??? Un chien est par nature "attaché" et "fidèle" à son maître, cependant comme pour les humaines, il arrive que certains chiens soient plus sensibles que d'autres, et souffrent d'hyper attachement. Cela se traduit entre autre par des manifestations de destructions dans la maison pendant les absences du maître bien aimé ou par une attitude de malpropreté. Malheureusement cet état de fait, souvent répété, finit par lasser, décourager et exaspérer la plupart des maîtres et constitue une des principales causes d'abandon ou de replacement du chien le plus gentil soit il.

PHASE 1 : L'IDENTIFICATION DU "SOUCIS"

Toutefois il existe une attitude à avoir face à votre chien s'il souffre d'hyper attachement. Alors pourquoi vous en parler aujourd'hui ? Il y a de cela 3 jours à présent, j'ai accueilli à la maison une adorable chienne de 5 mois en famille d'accueil. Toutefois, la demoiselle commence à très sérieusement être attaché à moi. Des que je ne suis plus dans une piece elle pleure, des que je pars elle pleure et gratte la porte, tout simplement elle stresse et angoisse de ne plus me voir. Si mon compagnon part la promener, lorsqu'ils reviennent elle me cherche partout et si je ne suis pas encore rentrée elle pleure au comble du désespoir de ne plus me voir... Face à cette situation je vous avoue m'être sentie désemparée et impuissante mais surtout ne plus savoir comment réagir... J'ai donc fait quelques recherches sur le net, et contacter un éducateur canin qui m'a dit que la puce était certainement en train de "s'hyper attacher" à moi (ça je pense que je l avais bien diagnostiqué) et qu'il fallait réagir tres vite avant que cela ne commence à prendre trop grande ampleur. Grâce à cette conversation et à mes nombreuses lectures, j'ai ainsi pu constater que je faisais quelques erreurs stratégiques avec elle qu'il fallait absolument que je corrige et ce au plus vite pour son éducation !

[Si en plus des conseils que l'on m a prodigué et dont je souhaite vous faire part aujourd'hui vous avez vous meme vécu cette expérience et avez réussi à trouver une solution n'hésitez pas à répondre à ce poste ! Je suis preneuse de toute expérience !]


PHASE 2 : COMMENT REAGIR ?!?

Pour cela il faut essayer de penser  "chien" et non en humain ! Lorsque le maître s'absente, le chien ressent une certaine anxiété de la séparation, contrairement à ce que l'on peut penser (si l'on raisonne en humain), ce n'est pas à proprement parler la solitude qui est la source du problème mais bien l'anxiété de l'état d'abandon. Il faut donc "travailler "sur le détachement du chiot vis à vis de son maître.
Tout petit déjà le chiot apprend le détachement. Lorsqu'ils sont sevrés les petits continuent à essayer de téter leur mère qui les repousse de plus en plus au fil du temps, cela peut nous paraître à nous humains très choquant mais c'est seulement un des aspects de l'éducation maternelle qui inculque à ses petits le "détachement" A nous humains de continuer cet apprentissage de l'indépendance du chiot pour qu'il soit bien équilibré et bien dans ses poils.


Petite expérience.... ou se trouve votre chien lorsque vous allez aux toilettes ? Derrière la porte ???? Vous êtes flattés, "mon chien m'aime" ! vous vous trompé ! Votre chien vous voit disparaître derrière une porte et il angoisse, il stresse........
Vous devez donc travailler sur ce détachement, en respectant quelques règles essentielles.


PHASE 3 : LES 11 COMMANDEMENTS

- Identifier la personne à qui il est le plus attacher au sein du foyer, cette personne devra absolument suivre les conseils suivants !
- Ne plus le caresser à tout bout de champ et s'efforcer de le repousser
- Ne plus le laisser accéder à toutes les pièces de la maison (chambres)
- Ne plus le laisser assister aux repas.                                            
- Ne plus lui parler comme s'il pouvait vous répondre  
- Installer son couchage aussi loin que possible des pièces où vous dormez et mangez.

=> Vous devez lui accorder moins d'importance et le traiter plus froidement (ça ne durera pas tout le temps , ne vous inquiétez pas).
- Modifier vos habitudes : il faut "travailler" sur les causes de l'hyper attachement et combattre les effets du stress qu'il provoque.
- Déritualiser : En dehors des repas, promenades, jeux, sorties hygiéniques, les chiens passent la plupart de leur temps couchés à dormir ou plutôt a faire semblant de dormir, ils sont en "veille " permanente et observent  les activités de leur maître. Ce sont de véritables "voyeurs" ils suivent nos gestes et en décodent parfaitement leur signification. Ils anticipent très souvent nos comportements pour les avoir observés bien souvent. Nous ne nous en rendons pas forcément compte, mais le chien, lui, intègre nos rituels. Qui n'a jamais remarqué que le comportement de son chien changeait juste avant une promenade ? Nous mettons nos chaussures, enfilons notre manteau, prenons la laisse, tous ces petits détails qui pour lui constituent le rituel de l'avant promenade et le rendent heureux et un peu excité. De même notre comportement juste avant un départ est très bien décodé par le chien, chaque matin avant de partir travailler, nous faisons pratiquement la même chose dans le même ordre pour nous préparer, la douche, le petit déjeuner, les clefs de voiture...........le chien a très vite compris ce qui se tramait et les détails qui font qu'il ne nous accompagnera pas (on ne touche pas à sa laisse) son stress monte..... La dé ritualisation consiste  simplement à modifier et déplacer les indices du départ. Vos clés de voitures peuvent être déjà prêtes dans le sac la veille au soir, la douche prise après le petit déjeuner (si l'habitude est de la prendre avant) ... n'enfiler votre manteau qu'une fois dehors ... etc...le principal étant de casser le rituel annonciateur de départ. Il faut créer la confusion........ Si nous voulons nous en sortir, il faut ignorer notre compagnon au moins  un quart d'heure à vingt minutes avant notre départ. Pas de caresses pas d'au revoir.......
- Au retour, pas de caresses, pas de démonstration d'amitié, pas de réprimandes en cas de dégâts, on fait comme si de rien n'était et on vaque à ses occupations sans s'occuper du chien. Il finira par en prendre son parti et seulement ensuite (à notre initiative) un geste envers lui sera opportun.
- Organiser des faux départs :  On laisse le chien dans une pièce et on va dans une autre sans lui, puis on revient l'air de rien sans s'occuper de lui. On peut aussi sortir 10 mns dehors et revenir toujours comme si de rien n'était, sortir par une porte et revenir par une autre. Il faut essayer de banaliser le plus possible les départs afin que le chien assimile cela à une situation normale ne lui provoquant pas de stress. Tout ceci ne se fait pas en un jour bien évidemment, c'est la répétition de tous ces comportements qui banalisera la situation du "vrai départ".
- Lui laisser des jouets en votre absence pour qu'il puisse s'occuper


QUE FAIRE SI VOTRE CHIEN FAIT DES DEGATS ?

On rentre fatigués du travail et catastrophe la maison est souillée ou dévastée. Dans notre raisonnement d'humain on pense que notre chien sait qu'il a fait une bêtise puisqu'il nous regarde tout penaud , la queue entre les pattes. Et pourtant on fait tout pour lui; il ne manque de rien et voilà comment il nous remercie...ce n'est pas juste ! C'est un raisonnement d'humain et pas de chien ! le chien lui, a déjà oublié ce qu'il a fait une ou deux heures auparavant.

Prenons l'exemple de la poubelle, lorsque le chien vide la poubelle il évacue son stress c'est pour lui un acte positif.
Lorsque l'on rentre du travail et que nous découvrons le tableau, notre réaction, notre visage crispé, voire nos cris stressent une nouvelle fois le chien qui réagit face à cet état de fait (tête basse, queue basse)  mais non  face à son forfait. Est il logique de le punir ? Non, il ne comprendrait pas et son stress augmenterait d'autant plus . Le chien ne connaît pas le sentiment de responsabilité , il a déjà oublié qu'il était à l'origine des dégâts, il fait juste la corrélation entre les dégâts constatés et notre fureur. On tourne donc en rond.
Une petite expérience ......videz vous même une poubelle sur le sol et enfermez le chien avec, pénétrez ensuite dans la pièce, exclamez vous et  observez le chien, voyez son air penaud et coupable, et pourtant il ne l'est pas !
Un chien ne fait pas le rapprochement entre son acte passé et notre humeur du moment.
Si on le réprimande il faut le faire sur le fait pour qu'il puisse comprendre et faire la liaison entre son acte et la réprimande. Il en est de même pour les récompenses face à des actes positifs et d'obéissance.
La réprimande après coup, ne sert à rien et ne fait que rendre le chien encore plus stressé et anxieux et peut mener a de bien plus graves problèmes de comportement

QUE FAIRE POUR QUE TOUT SE PASSE BIEN QUAND NOUS SOMMES ABSENTS ?

Il faut ruser et lui  donner l'impression que le maître est là lorsqu'il commet ses bêtises
Comme on fait du renforcement positif face à des actes pour lesquels il faut le féliciter, nous allons cette fois faire du renforcement négatif face au bêtises.
Pour cela on peut s'aider de petites astuces pour en quelque sorte "piéger" la maison (produits répulsifs, élastiques, tapettes à souris sans leur pointe etc..)
Une tapette à souris lui pincera le nez lorsqu'il ira toucher au couvercle de la poubelle, "méchante poubelle" association négative pour lui garantie. un meuble déjà rogné ou un trou dans le mur badigeonné de moutarde ou de produit répulsif devient tout d'un coup moins appétissant ! et ainsi de suite.....
Il faudra donc qu'il évacue son stress d'une autre manière...
Un os en buffle (en choisir un très gros et attention de lui retirer s'il est devenu trop petit car il pourrait s'étouffer avec) , une corde à noeuds enduite d'une bonne odeur de nourriture , un jouet comme le Kong seront de parfaits exutoires. Le besoin de mâcher, de rogner, de dilacérer sera comblé.
Il est évident qu'un Kong rempli de friandises, qu'une corde à noeuds sentant bon feront la différence avec la tapette à souris qui pince sa truffe.

OU LAISSER LE CHIEN LORS DE NOS ABSENCES ?

On s'imagine à tord qu'il a besoin de place pour évoluer pendant nos absences. Encore une fois nous avons Tout faux !!!
Trop d'espace est facteur de stress pour le chien, il ne se sent pas en sécurité. Une pièce de petite taille le rassurera (entrée, couloir, cuisine) de préférence une pièce ou la famille ne se trouve pas constamment et qui par ses odeurs rappelle sans cesse le "maître adoré".
De plus une petite pièce offrira au chien moins d'occasions de faire ses bêtises. Des séparations de pièces peuvent aussi être envisagées. (planche qui barre un accès, petite barrière d'enfant)
Certains comportementalistes préconisent aussi le vari kennel ou cage de transport, le chien peut y être confiné durant vos absences, il s'y sent en sécurité avec un tapis , à boire et des jouets, puis petit a petit la porte sera laissée ouverte et il ira s'y coucher de lui -même.

Voilà j'espere que ce post vous aidera ! En tout cas, n'hésitez pas à partager vos expériences pour ma part je suis preneuse ! Et merci pour votre lecture.

Amy

[Source : http://equipeforum.free.fr/attachement/attachementF.htm, http://forum.doctissimo.fr/animaux/problemes-comportementaux/attachement-separation-anxiete-sujet_4_1.htm, http://www.forum-chien.com/t38378-mon-chien-souffre-du-syndrome-d-abandon-et-d-hyper-attachement]
Revenir en haut Aller en bas
Amandine

avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Ven 9 Aoû - 10:59

D'ailleurs au passage que pensez vous de la méthode à l'américaine ????

"Les Américains ne rencontrent pas ces problèmes. Leur truc est simple : lorsqu'un chiot est vendu, les propriétaires se fournissent une cage de transport aux dimensions du chien adulte. Cette cage devient le lieu de couchage de l'animal. On y installe une couverture, un récipient d'eau et quelques jouets. Du fait de ses dimensions, le chien s'y trouve en sécurité, elle devient même un refuge. Il ne la souille pas d'excréments, car le chien ne souille pas son environnement immédiat. De temps en temps, les maîtres referment la porte de la cage. Une poignée de minutes suffit. Le chien s'habitue ainsi à être "enfermé", même en présence des maîtres. Lorsqu'ils s'absentent, ils ferment à nouveau la porte, s'assurant ainsi de retrouver la maison "en l'état". Le chien s'y habitue encore. Bientôt, ils n'auront même plus à enfermer le chien lorsqu'ils partent car, naturellement, il y trouve refuge en cas de stress.

Cette " thérapie par la cage" choque un peu les latins que nous sommes. Les scrupules sont mal placés car elle s'avère très efficace, quel que soit l'âge du chien. La seule difficulté de ce travail consiste à rendre la cage agréable au chien. Il faut l'inviter à y prendre ses repas, l'inciter à y dormir, le féliciter lorsqu'il y pénètre et l'habituer graduellement à être enfermé puis libéré en notre présence. "

Revenir en haut Aller en bas
Nat

avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Ven 9 Aoû - 21:50

J'étais à la base fondamentalement contre cette histoire de cage que je percevais comme une punition.
Un jour, je suis allée chez un monsieur qui avait 4 gros chiens dont une louve ( saarloos, je crois) très peureuse. Il m'a expliqué que cette chienne ne se sentait bien que dans sa cage (agrémentée de couvertures et autres coussins) parce qu'elle la considérait comme son terrier. Il avait essayé plein d'autres méthodes pour l'aider à surmonter ses angoisses, en vain! Seule la cage avait réussi à apaiser la chienne. Elle y entrait et en sortait à volonté, bien sûr.
Du coup, il a étendu le système à tous ses chiens! Dans le salon, il y avait donc 4 cages/terriers et aucun de ses chiens ne souffrait d'angoisses.

Personnellement, je n'arrive pas à essayer ce système sur mes chiens car tous sortent de refuge et je n'ai pas envie de les remettre en cage! (J'ai déjà eu des soucis de destruction pendant mes absences, soucis que j'ai réussi à résoudre avec les os à mâcher et les petites absences répétées.) Je ne dis pas que je ne le testerai jamais, mais pour l'instant, c'est moi qui ne suis pas prête à accepter l'idée de remettre derrière des barreaux un animal que j'ai sorti de cage...
Mais avec le recul, je ne suis plus du tout contre le système, du moment que le chien l'accepte comme un refuge et non comme une punition.
Revenir en haut Aller en bas
candel59

avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Dim 16 Aoû - 16:42

coucou, je vous présente ETNA , border collie âgée de 9 ans, adoptée il y a 3 semaines en SPA, toujours en période "d'essai" suite à de la (grosse) destruction au bout de 6 jours chez nous, le temps d'une absence de 2h.

sur le coup mon 1er réflexe a été "mon dieu on ne va pas pouvoir la garder", on n'a pas hurlé, on l'a ignorée un peu dans un second état toute la soirée.
Au matin, face à ses pleurs et tremblements de joies de nous re voir après la looooooongue nuit ( ;) ), j'ai fondu en larmes en la prenant dans mes bras, et j'ai cherché une solution.....proposée et approuvée par la SPA.

dure dure jusqu'à présent, l'ayant filmée, je peux affirmé que sur 1h d'absence, en l'y ayant mise 1/4 d'heure avant de partir, elle a passé 3/4 d'heure (quand elle a entendu la voiture partir) a se déchainé sur la cage avec ses crocs, arrivant à déboiter la porte. Je l'ai retrouvée en nage :( ...!
malgrè tout, j'ai pris soin d'appliquer les conseils de la SPA: l'ignorer avant, et après (10 à 15 minutes), là, en l'occurence, le temps qu'elle se calme et qu'elle n'assimile pas "je me met dans tous mes états, elle m'ouvre de suite" pour un plutôt "elle m'ouvre quand je suis calme" donc pas la peine de me mettre dans tous mes états.

je suis fatiguée et triste de ce passage, qui, je l'espére pour elle, ne durera pas des mois et des mois.
M'étant également renseignée je retrouve ici les mêmes principes....que j'essaye d'appliquer ;)

bon, je n'arrive pas à inclure une image :(

je l'isole dans une autre piéce entre 2, sinon elle me suit partout même aux wc!
je ne la laisse pas me lêcher sans arrêt, je ne tente pas de la rassurer quand elle pleure, je l'ignore (après m'être assurée que c'est pas dû à un besoin urgent, ou mal de ventre)....etc etc.....
Revenir en haut Aller en bas
Lovise

avatar

Humeur : vire au vent

MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Dim 16 Aoû - 17:52

Je vous souhaite bon courage. Ce sont des débuts difficiles, tels que j'en ai connus avec ma Vladi. En suivant les mêmes conseils que vous, tout s'est résolu.
Revenir en haut Aller en bas
candel59

avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Dim 16 Aoû - 19:41

Lovise a écrit:
Je vous souhaite bon courage. Ce sont des débuts difficiles, tels que j'en ai connus avec ma Vladi. En suivant les mêmes conseils que vous, tout s'est résolu.

j'espére
Revenir en haut Aller en bas
Nat

avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Lun 17 Aoû - 21:40

J'espère que cette méthode va donner ses fruits, candel.
Il ne faut pas oublier que ce sont des réactions d'angoisse de la part d'Etna et qu'elle est en grande souffrance quand ça lui arrive. Si cette méthode ne fonctionne pas avec elle, je te donnerai l'adresse d'un site et un numéro de téléphone pour avoir d'autres conseils pour aider Etna.
Revenir en haut Aller en bas
candel59

avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Lun 17 Aoû - 22:17

merci

par exemple, il y a de çà 4 soirs, on a fermé la cage, RAS toute la nuit!
la nuit d'après idem!
hier soir l'horreur, aboiements, grattage, crocs dans les barreaux
ce soir idem,
alors, malgrè que ma fille de 3 ans dorme en bas, je l'ai laissé aboyer, quand elle a arrêté pour essayer de "défoncer" sa cage, je suis descendue, l'ai ignorée, suis allée aux wc semblant de rien, et là, en revenant, je lui ai ré ouvert, une fois calmée quoi.
elle pleurait en réclamant mon attention, mais j'ai éteint et suis remontée en priant le bon dieu pour que, comme la nuit passée, elle ne "casse" rien.
mon mari voulait descendre direct pour l'engueuler, mais je l'ai enjoint à ne pas le faire, (déjà parce que ça ne sert à rien mais aussi : ) pour qu'elle n’assimile pas "je me met dans tous mes états : ils me libèrent"!


Revenir en haut Aller en bas
titite_54
Admin
avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Lun 17 Aoû - 23:07

pas facile cette situation, mais j'admire votre volonté car il est évident que cela doit être très difficile

avez-vous pu avoir des informations sur le passé de la louloutte ? il y a sans doute là des explications à son comportement





Revenir en haut Aller en bas
http://adoptionsallorraine.forumgratuit.org
candel59

avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Mar 18 Aoû - 7:19

bonjour titite_54

je suis mooooooooorte :( hs!
Sleep Sleep Sleep

j'ai du me lever à 5h30 parce qu'elle aboyait
elle n'a rien détruit cette nuit, ça a été calme /
ce matin, je ne sais pas ce qui l'a fait aboyer,
vu qu'elle ne fait pas ses besoins dans notre jardin (à part à son arrivée , je pense, pour marquer son territoire....),
et ni dans le jardin ni dehors quand il pleut (si, en fin de journée à la 3ème sortie elle finit par se contenter du peu d'odeurs qu'elle peut trouver dehors et lève la patte)

La SPA a pu me dire :
--qu'elle a vécu dans une grange, avec 49 autres (toutes races du chihuahua au coker etc....) chiens adultes, sans compter les chiots,
--qu'ils ne recevaient aucun soin,
-- et n'avaient pas ou peu de contact avec les humains*

à 9 ans elle n'était pas stérilisée et il est fort probable qu'elle servait encore à la reproduction.
Elle était infestée de puces, il lui manquait une grosse touffe de poils sur le "dos" à force de se rogner la peau (là ça repousse bien).

Dailleurs, sa robe il y a 3 semaines, quand on l'a "sortie" de la SPA
était noire et blanche;
là, sa queue est en train de devenir marron et blanche!!!!
idem pour les poils qui repoussent là où elle se mordait.
Je pense donc qu'elle ne voyait pas beaucoup la lumière du jour, ses poils étant également très, TRES épais!!!

A son arrivée chez nous, j'ai attendu 3 jours, puis je lui ai coupé toutes ses dreadlocks plein d'excrément séchés, aux arrière pattes et train, puis encore 2 jours plus tard: douche.

hier la responsable de la SPA m'a même rendu mon don, sachant tous les frais que j'ai déjà fait pour elle, pour trouver une solution (la cage XL Savic est déjà "pliée" par endroit, elle a une sacrée force dans la mâchoire....)

je dois aller en course ce matin, je sais déjà à l'avance dans quel état elle va se mettre....
pour l'instant j'ai la "chance" de ne pas travailler (entreprise fermée pendant ma dernière grossesse, là je sors de congés parental), mais bientôt je vais devoir me rendre à des RDV au pôle emploi, et ça ne sera plus 1h d'absence, donc j’espère ne pas la retrouver blessée ou en arrêt cardiaque à se déchainer ainsi dans cette cage....

mais c'est la seule solution qu'on a trouvé avec la SPA....

Revenir en haut Aller en bas
titite_54
Admin
avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Mar 18 Aoû - 13:36

en effet, des chiens livrés à eux-mêmes...

j'avoue que la première réflexion que je me fais est que sans doute la présence d'autres chiens peut lui manquer si ceux-ci la rassuraient, sais-tu si elle se montrait proche de ses congénères au refuge ? cela pourrait être indicatif

lorsqu'elle mord la cage pour en sortir, tu penses que c'est parce qu'elle ne supporte pas l'enfermement ? ou plutôt parce qu'elle cherche à tout prix la présence humaine ?

en tout cas, elle semble très angoissée, peut-être utiliser des fleurs de Bach ? j'ai souvent entendu dire que cela était efficace, tout en douceur

je pense qu'il serait bon de prendre le numéro de téléphone que propose Nat, tout conseil pro est bon à prendre pour améliorer le bien-être de Etna... et le tien !...

Revenir en haut Aller en bas
http://adoptionsallorraine.forumgratuit.org
candel59

avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Mar 18 Aoû - 15:51

je pense qu'elle ne supporte pas la contrainte , a besoin de sentir notre présence,
au refuge elle n'aimait pas ses voisines, mais apprécié son copain de box mâle.

pour les fleurs de Bach : rescue?
j'ai, mais comment les donner et quel dosage?

je suis en relation avec une comportementaliste Suisse,
amie facebook du temps de mon dogue allemand sourd*

oui, tous conseils est bon à prendre,
j'aurai préféré avoir les moyens de montrer Etna à un comportementaliste
directement

je pensais profiter de son rappel de vaccin cette semaine pour demander une assistance médicamenteuse pour l'aider à gérer ses crises de panique quand elle ne me voit plus*

je continue à l'isoler entre 2 en fermant une porte entre nous
et cet après midi j'ai mis le cadeau d'un boucher, de ce matin, dans sa cage , que j'ai laissée ouverte: un bel os de veau avec lequel elle s'est régalée pendant 1/2 seule, calme, dans sa cage ouverte.

pour rendre cette cage plus sympa et dédramatiser.

dommage que je n'arrive pas à poster de photo :(
Revenir en haut Aller en bas
Nat

avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Mar 18 Aoû - 21:47

Je n'ai pas trop de temps pour bavarder ce soir mais d'après tes dires, sa détresse est intense et je pense qu'il va falloir réfléchir à des solutions plus pointues pour l'aider à gérer ses moments de solitude.
Je viendrai te donner mon ressenti demain ou après demain.

Tu peux aller visiter la page Facebook de Cynolor, c'est une association qui privilégie les méthodes de communication dans l'éducation et la rééducation des chiens, garanties sans brutalité!
De même la page Facebook de Soutien Canin pourra t'être utile. Là encore c'est une éducatrice comportementaliste qui n'utilise que des méthodes positives. Elle poste beaucoup d'articles très intéressants.
Je connais personnellement ces éducateurs, ce sont des passionnés amoureux des chiens qui proposent des solutions dans le respect le plus profond des animaux.
Revenir en haut Aller en bas
candel59

avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Mar 18 Aoû - 22:48

merci NAT pour ces pistes, j'ai liké leurs pages pour y aller plus longuement demain, là je suis trop fatiguée et frigorifiée, après une belle et soudaine averse en forêt, alors que Etna s'éclatait avec son copain pour l'après midi, un jeune Jack russel fougueux mais un brin manchot pour la chose ;) du coup en dehors d'un conflit de protection de son os et sa gamelle d'eau, que du bonheur de la voir s'éclater, détendue et avec les yeux qui rient! :)
bonne nuit à chacune ♥
Revenir en haut Aller en bas
Nat

avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Mer 19 Aoû - 22:39

Tout d'abord une petite explication pour mettre des photos sur le forum:

Normalement, si tu cliques sur la vignette "héberger une image" tu dois avoir une petite fenêtre "servimg.com"qui s'ouvre. (Il se peut que ce serveur te demande de t'inscrire.)
Là tu cliques sur "choisissez un fichier" et ça te renvoie au contenu de ton ordinateur: tu double cliques sur la photo que tu as choisie et son numéro s'inscrit au bout de "choisissez un fichier". Tu fais "envoyer".
Il faut parfois un certain temps puis tu as 3 choix qui s'affichent suivis de liens ("miniature", "image" et "adresse de l'image"), tu cliques sur celui du milieu ("image"), il se colore en bleu . Là tu fais un clic droit pour le copier puis tu le colles dans ta fenêtre où tu postes ta réponse.
Ta photo apparaîtra sous forme d'écriture codée mais lorsque tu feras "envoyer" elle apparaître sous forme de photo.

Voilà, j'espère que mes explications sont claires, n'hésite pas à me dire si ça ne fonctionne pas, les ordis étant souvent capricieux...


En ce qui concerne Etna, je pense que ses destructions sont la manifestation pure de son angoisse face à cette nouvelle vie qui s'offre à elle. Elle se retrouve seule, alors qu'elle a toujours été entourée de chiens pendant 9 ans. Lorsque vous disparaissez de sa vue, elle perd les seuls repères (fragiles) qu'elle a pu se créer, alors la panique s'installe.
Il va lui falloir du temps pour qu'elle comprenne que vous reviendrez toujours et que pendant sa solitude elle ne risque rien.

J'ai eu une berger allemand qui, bien qu'elle dorme dans notre chambre (elle avait son lit à côté du nôtre), avait besoin de me réveiller 2 ou 3 fois de la nuit pour glisser son museau dans ma main afin de se rassurer pendant les premiers mois qui ont suivi son adoption. Ensuite elle prenait nos sous-vêtements pour les poser sur son lit et dormir dessus. Comme elle ne les détruisait pas, on n'a jamais rien dit, on ne l'a jamais empêchée de le faire et les comportements ont disparu dès que les manifestations d'anxiété se sont estompées.

J'ai eu une croisée dobermann qui s'est mise à me dévaster la cuisine et le salon au bout de 3 semaines d'adoption dès qu'on s'en allait, bien qu'elle soit en compagnie de 3 autres chiens! Son angoisse d'être séparée de nous était telle qu'il fallait qu'elle déchiquète tout ce qui lui tombait sous la dent... (Heureusement, elle ne s'attaquait pas au mobilier!)
J'essayais de la laisser seule le moins longtemps possible et je lui donnais un os à mâcher à chaque fois que je devais m'absenter pour au moins 1 heure.
Parfois, je la prenais avec moi et la laissais dans la voiture (si l'attente ne devait pas être trop longue), histoire qu'elle voie où j'étais et qu'elle comprenne que je revenais toujours.
D'autres fois, je la laissais à la maison en lui disant ce que j'allais faire (emmener les enfants à l'école, aller au pain, etc...). Je faisais bien attention de ne rien laisser traîner quoi que ce soit de dangereux.
Petit à petit, ses angoisses se sont calmées et au bout de quelques temps, elle était contente de me voir partir pour pouvoir avoir son os à mâcher!

J'ai bien conscience que tout ce que je te dis va à l'encontre des conseils donnés plus haut, mais j'ai agi sur le moment en écoutant ce que ma petite voix au fond de moi me disait.

Pour Etna, peut-être pourrais-tu essayer de lui donner un vêtement qui sente fort votre odeur (des chaussettes, un tee-shirt sale...) quand vous la laissez seule. Un vêtement auquel vous ne tenez plus de trop, hein!
Il existe aussi des jouets en caoutchouc que l'on peut fourrer d'une pâte friandise. Cela occupe le chien un moment et ça lui permet de s'apaiser. (On n'a pas toujours un os du boucher sous la main!)

Pour les fleurs de Bach, je pense qu'il vaut mieux aller voir un pharmacien ayant suivi une formation sur ce sujet et voir avec lui quel mélange donner et à quelles doses. La belle-mère de ma fille l'a fait (pour un border collie aussi!) et ça a donné de bons résultats.

Prend le temps d'aller visiter le site cynolor.com (plus complet que la page Facebook) et n'hésite pas à téléphoner à Patrick, le responsable. Tu trouveras ses coordonnées sur le site (sinon je te les enverrai en MP). Il pourra te donner de bons conseils et répondre à certaines de tes questions. sunny
Revenir en haut Aller en bas
candel59

avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Jeu 20 Aoû - 10:03


Merci Nat, c'est très important pour moi d'être soutenue ♥

Pas facile de suivre à la lettre les recommandations de mon amie comportementaliste confirmés par ceux de la responsable SPA,
c'est à dire lui apprendre le détachement, en fermant une porte entre nous, entre 2, pour qu'elle ne soit pas constamment collée à moi....
cependant je pense que c'est l'un des moyens pour arriver à trouver chacun sa place.
Par contre, suivant les mêmes recommandations, c'est moi qui l'appelle pour de gros calins, --) quand elle est calme et détendue ;)

de toutes façons il m'était impensable de la ramener à la SPA
il ne m'a fallu qu'une nuit pour comprendre qu'elle souffrait certainement d'un traumatisme:
même si elle vivait en grange sans soins de la part des humains,
elle avait sa meute de compagnons canins = sa famille /
on l’enlève de là, moi j'arrive avec mes grands sabots, en tombe amoureuse au 1er contact
son compagnon de box pleure en la voyant partir (il venait du même élevage), ça me fend le cœur,
mais on "ne peut pas" (veut pas plutôt) prendre 2 chiens, surtout sans avoir aucun feeling.
Donc elle se retrouve séparée de sa "famille canine"
et ne doit pas trop savoir pourquoi d'un coup elle est seule dans ce nouvel environnement inconnu :(

pour le tshirt ça a marché au début pour la faire dormir au chaud dans un panier plutôt que sur le carrelage gelé ;
mais pour les absences que dalle nada dans sa cage.
Et on ne peut pas la laisser continuer à détruire,

pour les os, oui, j'en ai eu un de veau, par le gentil boucher à côté de chez nous,
je lui ai donné en rentrant de mes courses,
encore une fois elle s'était rendue malade, léchage de pattes, cage "tordue"
je lui ai mis l'os dans la cage, laissée ouverte, et elle s'est vite calmée en le rongeant (à notre qu'elle en avait un gros de boeuf pour mon absence, mais pour l'instant, tout ce qui compte pour elle c'est trouver un moyen de sortir de cette cage)

je vais essayer de poster quelques photos ;)





Revenir en haut Aller en bas
candel59

avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Jeu 20 Aoû - 10:21







Revenir en haut Aller en bas
Nat

avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Jeu 20 Aoû - 14:23

Elle est magnifique! Elle est rayonnante de bonheur sur certaines photos!

C'est vrai que cette situation doit être d'autant plus difficile pour elle que c'est un chien de troupeau à la base. Son instinct lui commande de rassembler les êtres dont elle a la charge et de garder un oeil sur eux en permanence...

Il va falloir du temps pour règler le problème mais vous devriez y arriver! Patience, amour et temps font souvent des miracles! sunny
Revenir en haut Aller en bas
candel59

avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Jeu 20 Aoû - 18:15

alors:
retour de chez le véto........... puis bonne balade de 30 minutes en liberté à renifler les terriers de lapins:

ergot coupé car il rentrait dans son coussinet,
rappel de vaccin ok
glandes annales re débouchées :(,
et du Zylkéne 450mg (plantes) pour aider à l'apaiser.

voir durant le mois, déjà d'ici 15 jours, si ça lui est profitable,
voir sur un peu plus long,
sinon il prescrira quelque chose à base de Valium
pour l'accompagner dans son adaptation à ses nouvel environnement et famille.
Revenir en haut Aller en bas
Dididon

avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Ven 21 Aoû - 0:15

Pas sûr que ça aide... mais au cas où...

Essayer du bois de cerf...

ça marche bien pour occuper le chien, comme diversion, pour éviter les destructions pendant les absences, etc...

Revenir en haut Aller en bas
grateuze




MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Ven 21 Aoû - 13:42



Et bien je compatis... Nous la solution, ça a été les dogsitter, l'agencement des emplois du temps, et le coffre de la voiture, seul endroit où il se sent en sécurité (mais bien sur variable avec la météo !) puisque le vary kennel ne pouvait jamais être fermé (sinon il y perdait des dents et des griffes...).
Donc bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
candel59

avatar


MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   Ven 21 Aoû - 15:14

oh ben dis donc, je ne sais pas si ça doit me rassurer ou me faire craindre pour l'avenir "grateuze" lol ;) :)
en tous cas merci pour ce témoignage, et cette photo, je me sens moins seule.

pour nous aussi pour l'instant elle s'abîme les dents sur la cage quand on part.

pour le bois de cerf, Dididon, elle a déjà un gros os de boeuf et un os de veau qu'elle adore, mais pour l'instant rien ne l'aide à se concentrer sur autre chose que son malêtre de se retrouver séparée de moi/nous. Il paraitrait que ces bois de cerf seraient très apprécié par nos toutous, donc je chercherai néanmoins en animalerie près de chez moi.

je m'arrange donc toujours pour ne pas m'absenter plus d'1h,
tout est calculé dans ma tête, organisé, pour ne pas excéder 1h d'absence.

Je constate une amélioration en voiture,
elle monte seule dans le coffre (break) depuis hier, pour le véto, puis la longue balade (2 à 3 sorties dont une de 30 minutes à 1h détachée au maximum, dans la nature)
:)
je pense donc qu'elle commence, en ce qui concerne la voiture,
qu'elle assimile le fait que c'est agréable, et que ça signifie la promenade.

pour mes absences,
je compte sur la patience, le temps.... sur la durée quoi
qu'elle se rende compte que systématiquement je reviens.

et si avec le Zylkéne ça ne l'aide pas, comme pour les humains souffrant de gros troubles psychiques,
on passera à quelque chose au dessus
non pas pour l'abrutir, mais vraiment pour que ça l'accompagne dans l’appréhension de sa nouvelle vie

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'hyper attachement du chien à son maître...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'hyper attachement du chien à son maître...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'hyper attachement du chien à son maître...
» Mon chien souffre du syndrôme d'abandon et d'hyper attachement
» Besoin d'aide, hyper-attachement + refus d'aller dans son panier
» Hyper attachement, comportement angoissé et craintif
» Hyper attachement?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ADOPTION DES SANS FAMILLE D'ALSACE LORRAINE :: . HELP ! :: BESOIN DE CONSEILS-
Sauter vers: